lundi 13 mars 2017

GRAND EST: STRASBOURG/FESSENHEIM 11 ET 12 MARS

Une réussite que cette 1ère mobilisation Grand Est à l'occasion du 6ème anniversaire de la catastrophe de Fukushima.

PREMIER ACTE: STRASBOURG
500 manifestants venus des 4 coins du Grand Est, mais aussi d'Allemagne et de Suisse ont défilé depuis la maison du Grand Est dans le quartier du Wacken , jusqu'au centre ville, place Kléber.

 Mot d'ordre: LE GRAND EST NE SERA PAS LA POUBELLE NUCLÉAIRE DE L'EUROPE


C'est aussi avec des poussettes remplies de fûts  nucléaires que nous avons voulu symboliser la transmission honteuse de tous ces déchets ingérables produits par notre industrie de l'atome

Posées sur les places ou mobiles sur les camions, les 3 grandes bâches: "Les métastases du Grand Est" ont produit l'effet attendu.
 Place de la République, prise de parole et minute de silence aux victimes de Fukushima.

Prise de parole Sortons Du Nucleaire Moselle Place Kléber:

 
"NON A LA POUBELLE NUCLEAIRE DU GRAND EST

Chers amies,
Vous avez tous vus la carte des métastases du Grand Est ! Si vous ne l’avez fait : allez la voir !

Car OUI, le GE est en passe de devenir LA poubelle nucléaire de la France,

- 4 centrales nucléaires en fin de vie : Fessenheim, Nogent sur Seine, Chooz et Cattenom
On vous a demandé votre avis? NON !

-les nombreux sites de stockage en surface de millions de M3 déchets : Soulaines, Morvillers, Gudmont, entre autres, dans la Haute Marne et l’Aube,
On vous a demandé votre avis ? NON !

-Les transports ferroviaires et routiers Nord/Sud et Est/Ouest de minerais et de matières radioactives retraitées ainsi que leur plate forme de transit à Void Vacon,
On vous en informe  et on vous demande votre avis ? NON !

- et par dessus tout, le gigantesque projet d’enfouissement en grande profondeur des déchets les plus radioactifs à Bure, en Meuse, le projet CIGEO.
On vous a demandé votre avis ? OUI, et vous avez dit : NON ! mais ils s’en foutent !

Et a nos pays amis voisins, Eux qui subissent physiquement nos rejets, nos transports et moralement nos catastrophes potentielles, leur a t-on demandé leur avis en poubellisant le Grand Est ?

Ils veulent faire du GE la poubelle de la France ? Nous leur disons : NON !

Assez de mépris
Assez de mensonges
Assez des intérêts financiers contre l’intérêt des peuples
Assez de la corruption des élus et des gens
Assez de la colonisation des consciences….mais surtout
Assez de la mise en danger de la vie d’autrui,
Assez d’irresponsabilité chez les décideurs

On ne doit pas accepter un projet aussi fou que CIGEO, Ces projets fous sont conçus par des fous, ou des inconscients, ou des irresponsables, ou des cyniques, ou des pervers, ou des gens intéressés, ou qui cumulent toutes ces tares à la fois.
Ne cédons pas au mythe du scientisme omni puissant ou au chantage à l’emploi toujours rituellement asséné, empêchant toute réflexion .
Construire GIGEO, c’est construire une catastrophe annoncée tant financièrement que sur le plan environnemental. Tôt ou tard, les dégats seront là, car les expériences d’enfouissement déjà tentées sont des échecs

Chers amis, il faut aujourd’hui saluer la lutte antinucléaire, sous toutes ses formes, dans sa diversité.
La lutte de longue date, la lutte associative si riche, la lutte artistique avec ses insurrections, la lutte juridique dont on a vu tout récemment l’efficacité, la lutte de terrain actuellement menée à Bure par des jeunes d’une efficacité et d’une volonté redoutables. Il faut aussi louer notre lutte collective, celle d’aujourd’hui, qui dans cette 1ère manifestation Grand Est permet de nous montrer tous unis.
Chers amis, le G.E. ne doit pas devenir la poubelle nucléaire de la France !
Chers amis, le G.E. ne sera pas la poubelle nucléaire de la France !
Pas de GE nucléaire pour nos enfants !"






ACTE 2   FESSENHEIM

C'est un millier de personnes qui a rejoint la Maison de l'Energie  à Fessenheim le dimanche.
Joli cortège jusqu'à la centrale devant laquelle, notre grande banderole Cattenom Bure avait, par un pur hasard une place de choix.
Musique avec les Burhaleurs, Stands, et ambiance festive jusqu'en fin d'après midi.