vendredi 10 février 2017

MANIFESTATION GRAND EST 11 MARS STRASBOURG

Venez nombreux dire NON à la nucléarisation du grand Est et OUI à la fermeture de Fessenheim.
Amenez des poussettes et des fûts pour symboliser l'héritage des générations futures.
SAMEDI 11 MARS STRASBOUG
14H00: DEPART: Maison de la région place Adrien Zeller (Wacken)
20H00: CINE débat au STAR. Projection de 100 000 ans sous nos pieds de Dominique Hennequin.
DIMANCHE 12 MARS FESSENHEIM
10H30/17H00 rassemblement devant la centrale
11H00 manifestation, table ronde, stands

UN BUS POUR STRASBOURG SERA SANS DOUTE AFFRETE AU DEPART DE LUXEMBOURG.
ARRET A THIONVILLE ET METZ
Contact et inscription: reipard@wanadoo.fr
0387517639

lundi 16 janvier 2017

ASSEMBLEE GENERALE DE L'ASSOCIATION




                        Amis militants,
                        Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à l’assemblée générale de notre association  SORTONS DU NUCLEAIRE MOSELLE le :
                                                      VENDREDI  3 FEVRIER   à  18H30
                                    à Metz  au café « le SHANON » 19 avenue Robert Schumann





ORDRE DU JOUR :
-Bilan d’activité
    -Réunions Grand Est et Assises de la colonisation 
-Bilan  financier
-Cotisations
- Perspectives et actions 2017:
         La construction du Grand ESt et la manifestation de Strasbourg
        - les actions à mener
        - autres points….
Le café le Shanon,   nous accueille gracieusement à la condition de consommer. Nous pouvons amener à grignoter et il est possible aussi pour ceux ou celles qui le désirent de commander sandwiches ou croques monsieur à la condition de  le faire savoir avant.
        En attendant le plaisir de se retrouver…
        Bien à vous tous  
                                                                           Anne et François

ASSISES DE LA COLONISATION DU GRAND EST

Elles se sont tenues ce dimanche 15 janvier à Bettancourt la Ferré. Organisées par le CEDRA, elles ont réunis près de 40 personnes représentantes d'associations anti-Bure et ont été ouvertes à un débat public.

http://www.estrepublicain.fr/edition-de-bar-le-duc/2017/01/16/bure-une-nouvelle-mobilisation-des-anti-cigeo-annoncee-au-bois-lejuc


PARLEMENT EUROPEEN: RENCONTRE AVEC LES DEPUTES

Le mardi 22 Novembre
Pour qu'au coeur de l'europe, le GRAND EST ne devienne pas la REGION POUBELLE DU NUCLEAIRE, une vingtaine d'associations se sont regroupées.





 Une délégation a rencontrée Michele Rivasi, Claude Turmes, Rebecca Harmes, Jean Luc Mélenchon et Younous Omarjee ainsi que Michel Dupond, attaché parlementaire de José Bové.


Tous les sujets, de l'enfouissement des déchets à Bure à la fermeture de Fessenheim et la sortie du nucléaire ont été abordés et après des échanges très denses, ils nous ont apportés tout leur soutien face aux échéances à venir.

dimanche 2 octobre 2016

STOP E.P.R.

C'est à quelques kilomètres de FLAMANVILLE que le bus affrété par nos amis de STOP FESSENHEIM nous a déposé le samedi matin à 10h30. On était les prem's à arpenter le village d'accueil en pleine installation. Rapidement, direction la plage pour voir la mer et sentir l'iode (le bon....enfin on espère!!) en plein grand vent et marée haute. Les parfums de Flamiche et de Quiche sont bien loin!!).
A 14h00, la manif s'ébranle et les 5000 manifestants sont de suite dans le bain, cueillis par un déluge de grêle durant 5 minutes. Mais bon,1/4 d'heure après, soleil et vent nous ont déjà séchés comme des morues, l'odeur en moins!...



 






Rassemblement devant la centrale, discours, explosion de l'EPR.....
Très peu de forces de l'ordre, mais un hélicoptère omniprésent.



 Le retour se fait par le chemin des douaniers et par la plage à marée basse.  En toile de fond, l'usine de retraitement de la Hague gâche ces instants magiques où, la lumière, l'eau et le vent nous offrent la beauté.

 Jusqu'à 22h00, restauration et concerts avant le retour vent dans le dos au pays des cigognes.





lundi 1 août 2016

CIGEO: L'ANDRA laminée au TGI de Bar le Duc

L'ANDRA est condamnée par le TGI de Bar-le-Duc !

Les travaux de CIGÉO sont stoppés !

Un rappel à l’ordre cinglant et historique pour l’ANDRA, faisant suite à deux mois de mobilisation sur le terrain

Le tribunal de grande instance de Bar-le-Duc vient de donner raison aux huit associations et aux quatre habitants de Mandres-en-Barrois qui, dans un référé déposé le 25 juillet, exigeaient l’arrêt des travaux effectués par l’Agence pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) dans le Bois Lejuc, en vue de la construction de CIGÉO, ce projet de centre de stockage en profondeur des déchets radioactifs les plus dangereux. Ces travaux sont bien illégaux : l’ANDRA doit les suspendre et est condamnée à la remise en état du site.  
Pour rappel, 7 hectares de feuillus avaient déjà été détruits, dont des chênes quasi centenaires, le sol avait été arraché et recouvert de gravier et l’édification d’un mur de 2m de haut et 3 km de long avait commencé, alors même que l’ANDRA ne disposait pas des autorisations nécessaires auprès des autorités compétentes et n’avait même pas envisagé qu’une étude d’impact puisse être nécessaire ! Lors de l’audience, qui s’était tenue le jeudi 28 juillet, l’ANDRA s’était surpassée dans la mauvaise foi et les contradictions : tout en reconnaissant effectuer ces travaux dans la perspective de la construction de CIGÉO, elle prétendait n’effectuer que des travaux destinés à une gestion durable de la ressource forestière du Bois Lejuc ! Par ailleurs, arrivée en cours d’audience, l’ANDRA a sorti un pitoyable lapin de son chapeau, un arrêté municipal daté du jour même, signé du maire de Mandres-en-Barrois et autorisant les travaux de construction du mur commencés illégalement depuis plusieurs semaines !
Rendu le 1er août à 14h, le délibéré du tribunal est formel : il ordonne la suspension des travaux de défrichement jusqu’à ce que l’ANDRA obtienne une autorisation (sous astreinte provisoire de 10 000 euros par are nouvellement défriché). Il enjoint de même à la remise en état des lieux sauf autorisation obtenue par l’ANDRA dans un délai de 6 mois.
D’après la décision du tribunal "cette remise en état des lieux doit être entendue comme une restitution de l’état boisé de l’ensemble des parcelles défrichées, nécessitant la suppression du géotextile, de l’empierrement et de la clôture en murs de béton – au vue de l’importance de son emprise – et la replantation dans le respect du plan d’aménagement forestier du bois Lejuc arrêté par l’Office National des Forêts pour 2007-2018".
Travaux illégaux, embauche de mercenaires pour « protéger » le mur : les manoeuvres et manipulations de l’Andra pour imposer CIGÉO sont maintenant exposées au grand jour. Cette décision marque également le bien-fondé et la légitimité de la mobilisation de plusieurs centaines de personnes et des habitants qui s’opposaient depuis plusieurs semaines aux travaux de l’ANDRA.
Les associations, habitants et opposant-e-s à CIGÉO se réjouissent de cette décision historique du tribunal et ne comptent pas en rester là. D’autres recours et actions sont en préparation pour enfin rendre le Bois Lejuc aux habitants de Mandres-en-Barrois et donner un coup d’arrêt au projet CIGÉO. Un nouveau temps fort de manifestation est prévu du 13 au 15 août 2016.